2 jours en Champagne : refaire les stocks et rentrer deux nouveaux vignerons

Cette semaine, je suis allé 2 jours en champagne pour refaire les stocks et rencontrer deux nouveaux vignerons, en faisant un arrêt sur Reims où j’ai séjourné à la Caserne Chanzy (nouvel établissement Marriot) situé juste en face de la Cathédrale de Reims et ai y même diné (restaurant : La Grande Georgette). La carte des champagnes est top! Large choix à la fois en maison de champagne qu’en vigneron. J’ai pu apprécié une bouteille d’Emmanuel Brochet rosé de saignée, super fruit qui tire vers la griotte mais sans lourdeur, un champagne digeste et plaisant qui n’a pas fait long feu sous ce superbe soleil champenois, avec vue sur la Cathédrale.

Après le réconfort, l’effort! Je suis donc parti à la rencontre des vignerons que je travaille habituellement : Louis Déhu à Venteuil (Vallée de la Marne) et Gimonnet-Gonet à Mesnil-sur-Oger (Côte des Blancs). Le constat est sans équivoque, le marché est tendu et les stocks sont au plus bas après l’année record des ventes de champagne en 2021 et les deux dernières petites récoltes, en effet en 2020, pendant la crise Covid, les grandes maisons de négoce ont forcé toute la champagne à vendanger le moins possible, et mi-Avril 2021 toute la France a subi la grande vague de gel, de fait la récolte champenoise a été touché. Le gel du 9 Avril 2022 a épargné la vigne, même si certains secteurs ont un peu souffert. Thierry, des champagnes Louis Déhu, me dit avoir gelé fort dans les bas de coteaux, proche de la Marne. Dans l’Aube, j’ai entendu que le thermomètre était descendu jusque -9°C.

C’est pour cette raison que je suis allé à la rencontre de deux nouveaux vignerons pour renforcer ma gamme et préparer une fin d’année 2022 plus que délicate niveau approvisionnement!
Maxime Ullens est situé à Hermonville, l’une des communes les plus au nord de la Champagne dans le massif de Saint Thierry où le Pinot Meunier y est majoritaire et Pierre Callot, situé à Avize dans la Côte des Blancs, dans les terroirs grand cru de Chardonnay.
Pour boucler la boucle des 3 cépages majoritaires de la Champagne, il me manque un vigneron dans la Montagne de Reims qui propose des Pinot Noir sur les terroirs grand cru, comme par exemple Bouzy, Ambonnay ou Verzenay.
Affaire à Suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.