Partez à la découverte des Champagnes de l’Aube

Le vignoble de l’Aube est historiquement dénigré par les grandes maisons de champagne de la Marne et contradictoirement les raisins élevés (principalement replanté en Pinot Noir) sont historiquement achetés par ces mêmes maisons. La réalité est désormais toute autre…

Dans un premier temps, la maison de champagne Drappier a cessé depuis 2 générations de vendre aux négoces le raisin de de vinifier jusqu’au produit fini, c’est à dire la bouteille de champagne. C’est une belle maison de champagne auboise qui s’est fait connaître principalement dans le réseau traditionnel des cavistes et autres revendeurs.. Depuis, la mouvance vers l’indépendance continue avec une nouvelles génération de vignerons qui reviennent aux basiques : LE TRAVAIL RAISONNÉ À LA VIGNE!

Quand vous partez vous balader dans l’Aube, vous trouvez des petits vallons avec entre 2 bosquets une vigne par-ci, par-là, c’est selon moi le vrai côté traditionnel du paysage champenois et non la Vallée de la Marne où quand vous arrivez de Châtillon-sur-Marne où la statue du pape Urbain 2 trônent sur des dizaines de kilomètres de vignes alignées. Impressionnant mais quid de l’écosystème?

La nouvelle génération de vignerons aubois reviennent donc à l’essentiel, le travail intelligent de la Terre pour impacter le moins possible les sols avec produits « chimiques » naturels et des temps de cave plus long pour maturer le vin et de fait le champagne.. Je vous parle d’ici de vignerons qui veulent être sure de proposer à leur client des produits très qualitatifs.. Ce n’est pas une règle mathématique absolue mais trouver du champagne à 15€ c’est possible, même dans l’Aube… Ici je vous parle de temps de cave de 30 mois/3 ans, le calcul est simple : 15 mois -> 15€ : 30 mois -> 30€..
Prenons par exemple la cuvée Fidèle du champagne Vouette & Sorbée de Bertrant Gautherot, il sort à peine la version 2009, tout comme Olivier Horiot qui finit des 2007 en rosé, ou bien Cédric Bouchard avec sa cuvée Infloresnce Val Vialine basé uniquement sur le millésime 2009. J’exagère (à peine) mais ces champagnes concurrencent facilement des Ruinart, Deutz, ou autres maisons de la Marne, et qui plus est, sont sur des temps de cave plus court..

Drappier / Cédric Bouchard / Jacques Lassaigne / Charles Dufour / Olivier Horiot / Bertrand Gautherot
Drappier, Cédric Bouchard, Jacques Lassaigne, Charles Dufour, Olivier Horiot et Bertrand Gautherot

Je fais confiance à 6 maisons/vignerons comme vous pouvez le voir ci-dessus :
Champagne Drappier est l’une des premières maisons à travailler de façon raisonnée en souffrant le moins possible et en dosant le moins possible
Champagne Roses de Jeanne / Inflorescence : L’un des premiers grands vignerons Récoltants-Manipulants situé à Landreville
– Champagne Jacques Lassaigne est situé à Montgueux seul cru de l’Aube réputé pour ses Chardonnays
– Champagne Charles Dufour à Landreville également, il vinifie une entrée de gamme avec un assemblage atypique mais comme son nom l’indique, ce champagne ira parfaitement avec une conchonaille. C’est le dernier arrivé dans la gamme et je n’ai pas encore pu goûté la totalité de sa gamme dont un tant attendu champagne issu à 100% de Pinot Blanc
– Champagne Olivier Horiot, situé aux Ryceys, est la commune la plus au sud de la Champagne et le seul village en AOC à élaborer des vin rosés non effervescents (son coteaux blancs est terrible également, ses bulles sont de très grande qualité
Champagne Vouette & Sorbée situé à Buxières sur Arce élaborent 3 superbes cuvées dont un 100% Chardonnay fabuleux (blanc d’argile), mais la cuvée Fidèle est le meilleur rapport qualité/prix/plaisir/dégustation de champagne de vigneron que j’ai jamais goûté.

Je vous propose cette caisse de dégustation de grands champagnes de l’Aube à 197,14€ ttc
(Prix Départ Cave – Quantité Limitée)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *