Prix à l’hectare des terres de Champagne

Producteur DEHU : Parcelle de Vigne de Venteuil

830.000€ pour un hectare de Champagne!

Marché foncier rural : le prix des vignes suit la tendance des terres agricoles et est en hausse en 2008. Quand la crise financière déprime l’immobilier urbain, le foncier rural tire son épingle du jeu.

Selon la fédération nationale des SAFER, le marché du foncier rural est marqué dans la période récente par l’augmentation du prix des terres agricoles de 12% entre 2007 et 2008 (+22% entre 2005 et 2008) ; le passage du prix national moyen de l’hectare au-dessus des 5000 euros ; l’augmentation du temps nécessaire à l’amortissement de l’achat, passé de 5 à 7 ans entre 1999 et 2008. On constate également la fermeture des marchés fonciers liés à l’urbanisation (-36% en volume entre décembre 2007 et décembre 2008 ; prix en baisse de 14% depuis 2006) après une croissance continue entre 1988 et 2005.

Sur le marché des vignes en appellation d’origine, on constate une augmentation du prix de l’hectare de 10% entre 2007 et 2008. Depuis 1997, les prix ont été multipliés par deux. La plus forte augmentation concerne la Champagne (+15% en 2008), les autres régions ayant connu une augmentation de 4,6%, en particulier grâce à la reprise du Bordelais, qui a retrouvé en 2008 les prix de 2003. Les trois vignobles du Nord-Est (Alsace, Bourgogne, Champagne) restent les plus onéreux de France. Mais les plus fortes hausses de prix ont été constatées, en dehors de la Champagne, en Gironde, dans les Landes, dans les Pyrénées-Orientales et dans le Var.

Le marché le plus important en volume est le Languedoc-Roussillon, avec 31% des surfaces et 9% de la valeur ; le plus important en valeur est le Bordelais-Aquitaine (24% de la valeur pour 24% du volume). La Champagne, 0,9% du volume, représente 13% des transactions en valeur. La raison réside dans le prix des vignes champenoises, situé en moyenne à 830 000 euros. Par ordre décroissant, le prix des autres régions est de :
– Alsace : 131 000 euros
– Bourgogne-Beaujolais-Savoie-Jura : 110 000 euros
– Bordeaux-Aquitaine : 65 500 euros
– Vallée du Rhône-Provence : 33 000 euros
– Val de Loire-Centre : 24 000 euros
– Sud-Ouest : 13 000 euros
– Corse : 11 000 euros
– Languedoc-Roussillon : 11 000 euros.

Le prix moyen de l’hectare de vignes toutes appellations confondues est de 91 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *