Leclerc casse les prix en champagnes

Comme tous les ans et depuis de très longues années, les foire aux vins et les fêtes de fin d’année sont les occasions pour voire des aberrations en termes de prix en champagne dans les Supermarchés Leclerc. Il est vraie qu’Edouard Leclerc est le précurseur des achats de vins en Primeur et qu’ainsi il a une longueur d’avance dans la filière pour dénicher des produits toujours moins chers. Leclerc sort toujours des références impressionnantes de rapport qualité/prix et en plus dans toutes les appellations. Cependant, en Champagne, les primeurs n’ont pas lieu, et malgré les maisons de Champagne, ils arrivent à se fournir sur le marché parallèle en tout. Les maisons de Champagne telles que Ruinart ou Roederer s’interdisent de vendre au supermarché et pourtant ils arrivent toujours à en avoir. Ils arrivent ainsi à sortir du Roederer Brut à 29,90€ ou Ruinart Brut à 28,90€.

Seul inconvénient de ces promos canons :
Le seul inconvénient est pourtant de taille. Leclerc fait appel à des grossistes qui ne respectent pas les consignes des grandes maisons ou forcent, du fait de la crise, pour avoir des cuvées qui seront des produits d’appel pour revendre par la suite des autres produits (marque de distributeur Leclerc par exemple) où ils feront plus de marge. Malheureusement pour eux, les bouteilles sont maintenant traçables et les producteurs savent d’où viennent les bouteilles et décident de ne plus approvisionner ces grossistes non scrupuleux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *