Art et Champagne

Dès sa naissance, le vin effervescent inspire les poètes, les peintres, et plus tard les photographes. Une source de plaisir que l’art sous toutes ses formes ne pouvait ignorer. On semble avoir tout dit sur le champagne et l’ivresse des sens qu’il procure. Pourtant Jean-Marie Pinçon, grand amateur et spécialiste du divin breuvage, aborde pour la première fois le champagne dans l’art et ses diverses représentations au fil des siècles.

Excellente initiative car à travers tableaux, dessins, puis photos, c’est une véritable histoire de coutumes et de moeurs qui se déroule sous nos yeux. On y retrouve des moments de dégustation entre amis, au cours d’un repas de fête, ainsi que l’intervention et l’omniprésence du champagne dans la séduction et même dans l’érotisme, car on sait l’amour que lui portent les femmes qui s’abandonnent (plus?) facilement en sa présence.

Choisis parmi plus de 200, les 71 tableaux présentés dans l’ouvrage offrent un panorama éclectique et plein de vie. Preuve que le champagne reste, à travers les siècles, symbole de joie de vivre.

Chronologiquement, le premier tableau semble être celui de Nicolas Lancret, Le Dejeuner de jambon (1735), où les convives admirent le champagne versé dans un verre. Presque au même moment, un premier chef-d’oeuvre avec Le Déjeuner d’huîtres, par Jean-François de Troy, prouve que le nectar entre en force sur les tables des élites et se boit, déjà, avec les mets les plus divers. Il n’en sortira plus.

Autres Oeuvres :
Le champagne pop’art : Taittinger millésime 1985 par Roy Lichtenstien,am le pape du mouvement pop’art à New York, le champagne, les femmes, et l’ivresse : Les Philanthropes d’un jour de Honoré Daumier. Le champagne vu par Daniel Jouanneau : Monochrome – Cuvée Grand Siècle Laurent Perrier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *