Statu quo en Champagne jusqu’à la fin des vendanges

Ma crainte continue pour les augmentations de la rentrée. En plus des maisons qui m’ont déjà annoncé leur augmentation, d’autres arriveront très certainement car le sujet est dans toutes les discussions du moment!
En plus des prix, les quantités vont être limitées car j’entends chez d’autres : « on ne sait pas ce qu’on va pouvoir vendre en Octobre »
J’ai déjà pris les devants chez certaines maisons (Laurent-Perrier, Chavost, Michel Laval, Louis Déhu, Pierre Callot, Olivier Horiot, Thiénot/Canard Duchêne, Larmandier-Bernier, etc…) pour m’assurer des quantités mais cela suffira-t-il jusqu’aux fêtes de fin d’année…?
Pour l’heure, le vignoble français débute les vendanges et la Champagne commencera à couper les premiers raisons cette semaine.
J’en saurai plus sur cette tension prix/quantité dans les prochaines semaines…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.