Le Millésime 2008 chez Deutz

Le chef de Cave de la maison Deutz, Michel Davesne, a joué sur la maturité de ses pinot noirs (vendange le 18 septembre). Cependant la maison de Champagne Deutz a pris le risque d’attendre 5 jours de plus pour attendre la maturité des chardonnays du vignoble.
Cette vendange plus tardive que chez les voisins de Champagne a “porté ses fruits” car ce sont les chardonnays les plus équilibrés du vignoble champenois avec plus d’équilibre et un supplément de volume et d’enrobage (présence de sucre résiduel).

En chardonnay, le cru d’Avize, réservé pour le champagne Amour de Deutz, donne des champagnes denses, frais avec du grain et du volume. En pinot noir, le cru d’Aÿ, vendangé sur des vieilles vignes, offre un jus charnel. Minéralité et Élégance au service des futurs millésimé et William Deutz 2008. Le cru de Bouzy semble manquer de maturité (peut-être a-t-il été rentré trop tôt). A contrario, le cru d’Ambonnay est remarquable de volume. Et enfin, le cru de Verzenay se démarque par son fruité et sa minéralité. Sa longueur servira de base aux futurs assemblages des champagnes Deutz tels que le champagne Deutz rosé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *