Projet de loi sur la Santé

L’article 24 du projet de loi dur la santé a fait frémir tous les vignerons en France. Il visait à interdire la dégustation gratuite d’alcool. Heureusement, ce projet n’est pas passé.

Il y a vraisemblablement un problème d’alcoolémie chez les jeunes mais il ne faut pas confondre mes champagnes aux autres alcools qu’ingurgitent les ados.

Ce problème a été régulièrement abordé par les média. Ils montrent notamment des caméras cachées filmant des jeunes qui n’ont que pour but de se soûler. Ces jeunes sèchent même les cours pour s’adonner à leurs nouveau sport fétiche. Dans ces vidéos, bières et vins à 1er prix sont les seuls breuvages ingurgités.

Ainsi, le projet de loi avait oublié la dimension plaisir de dégustation et convivialité. Nous pourrons toujours aller chez un propriétaire découvrir sa façon de vinifier et ses cuvées. C’est ainsi que nous avons trouvé le champagne de producteur Dehu : emportés par le vent, nous nous échouâmes à Venteuil et trouvâmes un champagne de qualité.

Plus généralement, les vignerons champenois et autres se sont réjouis de la nouvelle. Ils seront toujours aussi heureux de vous accueillir pour vous faire découvrir leur propre vision du champagne : un champagne de producteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *