Le millésime 2012 en Champagne s’annonce délicat

Mildiou sur la feuille

Le mauvais temps de ces derniers mois a touché la champagne, depuis plusieurs semaines, les producteurs (vignerons et maisons) luttent contre le Mildiou qui est un champignon qui s’agglutine sur les feuilles et sur les baies (= raisins). Sur les feuilles, cela reste encore maîtrisable mais à partir du moment, où ce champignon rentre en contact avec la baie, il y a très peu de chances d’éviter la catastrophe sur le pied car champignon assèche le raisin. L’apparition du Mildiou est du au fait d’avoir des basses températures, un peu de beau temps et de la pluie. Ci-dessous les photos du Mildiou sur les feuilles et les raisins tirés du blog du champagne Tarlant.

Mildiou sur les raisins

Hier, j’ai eu une longue conversation avec Cédric Bouchard qui produit les champagnes Roses de Jeanne et Inflorescence qui me dit que 2012 sera un « millésime à vigneron ». Il ne pense pas que 2012 pourra être millésimé et les seuls qui pourront s’en sortir seront ceux qui auront fait un gros travail de fond sur la vigne en Champagne. De plus, il m’annonce que dans la Marne, les chardonnays sont touchés par un autre champignon : l’Oïdium. Ayant très peu d’informations sur ce champignon, je ne m’aventurerai pas à en parler davantage.

Nous avons ensuite continué la discussion sur le réel potentiel du millésime 2012, qui comme je l’ai un peu plus haut, ne sera pas millésimé. Cependant Cédric Bouchard tient à préciser que si le travail dans la vigne a été bien fait le Mildiou a été enrayé le plus tôt, certains vignerons pourraient être tenté de millésimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *