Art de Service d’un grand Champagne Blanc de Blancs

Verre pour servir le Champagne Salon

Dans la Revue du Vin de France de Juillet / Août 2011, Pascal Agrapart propose une façon originale pour les néophytes et une évidence pour les puristes de déguster son champagne haut de gamme : l’Avizoise millésimée. Il préconise de carafer ce type de vin.

Dans les mœurs, le champagne est un produit qu’on sort du réfrigérateur et qu’on ouvre à la dernière minute en faisant sauter le bouchon. Pascal Agrapart préfère que l’on déguste son champagne après l’avoir carafé 30 minutes minimum avant le service. Ce champagne ne craint pas l’oxydation car il a été vinifié en barrique (petit fûts bois) et tiré liège. A contrario, c’est un bienfait pour ce champagne car les arômes se libèrent plus rapidement pour avoir plus de sensations à la dégustation. Il m’arrive d’avoir l’impression que le second verre est meilleur que le premier parce que le champagne a monté en température et libère plus d’arômes. Dans cette fiche technique de la RVF, Pascal Agrapart conseille de servir son Avizoise millésimé blancs de blancs grand cru à une température de 10 degrés. Et dans un verre à dégustation ou plutôt une flûte très technique (avec un buvant refermé pour garder les arômes) de type « Grand Champagne » de Philippe Jamesse.

Pour ma part, je fais confiance à la maison Salon Delamotte qui a une très grosse expérience dans l’élaboration, la dégustation et le service de très grands vins de champagne. D’ailleurs, les vignes sont situées à quelques kilomètres du champagne Agrapart puisque le champagne Salon est au Mesnil-sur-Oger et Agrapart à Avize. Ce sont les 2 communes classées grand cru les plus réputées de la Cote des Blancs. J’utilise donc leur verre à dégustation : « Riedel Sommelier » pour boire le champagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *