Accord Champagne Rosé et plats épicés du Maroc

Les plats épicés du Maroc peuvent être servis avec les vins les plus fins. Tel en est le cas avec le chef Fabrice Vulin qui propose dans le magazine Terre de Vins de Juillet/Août des accords surprenants entre la cuisine gastro du Maroc et les champagnes rosés. Ce chef est depuis 4 ans, installé sur Marrakech et sert selon Terre de Vins des plats spectaculaires. Dans ce dossier spécial, Fabrice Vulin propose le homard marié à la pastèque, un turbot lié à des pêches de marché et un filet de poulet avec une croûte d’épices. Vous trouverez ci-dessous quelques détails sur chaque accord Mets/Champagnes

1. Hormard de pays rafraîchi à la Pastèque
Accompagné de huile d’argan, vinaigrette d’orange, ravioles de coque et palourde
Champagne Rosé sélectionné : Paul Goerg Rosé

La densité est au centre de cet accord car le homard et la pastèque sont denses, voir croquantes et il faut y opposer un champagne rosé d’une belle densité. Tel est le cas avec le Champagne Paul Goerg Rosé. Le nez a des notes fumées qui s’allient très bien avec les crustacés. Les première et seconde bouches répondent respectivement à la pastèque et le chutney de concombre qui compose également ce plat. Le Champagne Paul Goerg Rosé ira également très bien sur un gaspacho ou un tartare de saumon.

2. Turbot de petits bateaux
Accompagné de pêches jaunes confites, girolles de Ouarzazate à l’étuvée au goût d’un jambon ibérique
Champagne Rosé sélectionné : Gosset Grand Rosé

Ce champagne est assez puissant pour se mesurer au poivre torréfié. La chair du poisson trouve son égale avec l’aspect charnu connu des Champagnes Gosset. L’intensité et l’ampleur du palais de ce champagne s’intensifient avec les épices du plat. Un Champagne complexe d’une belle maturité.

Champagne Laurent-Perrier Rosé Brut

3. Blanc de volaille beldi doré au piment rouge de l’Ourika
Accompagné de poivrons doux façon piperade, un crémeux de cocos
Champagne Rosé Sélectionné : Laurent-Perrier Rosé

Ce champagne rosé a été créé en 1964, cette ancienneté donne à ce champagne Laurent-Perrier une avance de finesse et de puissance réunies. Le nez de fruits rouges s’allie très bien avec les poivrons doux. La finale est fine et fraiche et est amplifiée davantage avec la saveur du piment. Ce champagne est également parfait pour servir avec un plat typique marocain : le Tanja qui est composé tout de même d’Agneau, d’oignon et de citron confit (cuits à l’étouffée).

Lors d’un précédent d’articles nous avions sélectionné le Champagne Ruinart Rosé comme un champagne qui pouvait suivre tout le long d’un repas par ces aptitudes : finesse, amplitude et puissance. Nous voyons bien que malgré les apparences, les grands chefs confirment notre idée que le champagne rosé est le meilleur champagne pour s’allier à des plats surprenants. Ajout de vin rouge (coteaux champenois AOC), pour donner cette couleur, malgré les bulles, donne plus de structure à ces champagnes. Ce qui leur confère une aptitude d’adaptation auprès de plats avec viandes, poissons et crustacés.

Source : Terre de Vins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *