Laurent-Perrier

C’est vrai, la maison a « officiellement » vu le jour en 1812, c’est vrai aussi que deux femmes remarquables, Mathilde Emilie Perrier puis Marie-Louise de Nonancourt lui ont permis de traverser les écueils et de prospérer, mais l’homme qui a « fait » le champagne Laurent-Perrier s’appelle Bernard de Nonancourt. Il arrive à la tête de la maison en 1949 après en avoir occupé pratiquement tous les postes et emmène, en l’espace d’une génération, sa marque à la 3ème place du top ten champenois. Tout ceci en préservant sa chère indépendance d’esprit et en appliquant cette belle devise « Qualité des vins, qualité des hommes ». Ce bâtisseur charismatique a su mettre en place une relation forte, intense et vraie avec les vignerons champenois tout en promenant son élégante silhouette sur les marchés internationaux où il a su imoser sa marque en douceur. Ce parcours unique se pousuit aujourd’hui grâce à ses deux filles. Cette notion d’indépendance d’esprit et de respect des valeurs familiales flotte toujours sur le domaine de Tours-sur-Marne ainsi que l’innovation et la « créativité oenologique ».. Les plus beaux exemples sont le Grand Siècle, première cuvée de prestige multi-millésimée, lancée en 1957, Laurent-Perrier Ultra-Brut, champagne « sans fard », apparu en 1980 ou la cuvée Alexandra Rosé, superbe rosé de saignée, le Laurent-Perrier millésimé présenté en 1987 et de n’est pas fini… Michel Fauconnet, le chef de caves qui a succédé au « grand » Alain Terrier, ne manque ni de talent, ni d’inventivité pour poursuivre cette belle aventure humaine et goûteuse.

13 résultats affichés