Champagne Canard Duchene

L’Histoire de la maison Canard Duchêne :
La Destinée de la maison de champagne Canard Duchêne est exemplaire. Elle porte un double nom champenois. Elle a été fondée il y a plus d’un siècle à Ludes, en pleine Montage de Reims. Ludes, berceau de la famille des fondateurs, petit village à flanc de coteau, dominé de nos jours par les imposants bâtiments modernes de Canard Duchêne. Ces bâtiments ont élevés sur les quatre étages de caves creusées au XIXème siècle. Dans ces six kilomètres de souterrains, à quelque 25 mètres de profondeur, le champagne s’élabore lentement. Peu après 1860, alors qu’il n’a pas 30 ans, Victor-François Canard, qui vient d’épouser Françoise Léonie, née Duchêne, décide, tout en excerçant son métier de menuisier, de vinifier et champagniser lui-même les raisins qu’il récoltait dans sa vigne. La poursuite de cette double activité était rare à l’époque. Peu après, le succès aidant, il doit choisir entre le travail du bois et le travail du raisin. C’est ainsi qu’est fondée en 1868 la maison de champagne Canard-Duchêne. Deux fils, Alfred, né en 1863, et Edmond, né 11 ans plus tard, sont associés à la maison.
Ces 2 frères ont eux-mêmes deux fils, Pol et Victor, qui poursuivent l’œuvre familiale, et, les traditions se renforçant, François, fils de Pol, succède à son père, alors que Jean-Pierre, fils de Victor, entre dans la société de son arrière-grand-père. Les Archives de la société ont été détruites lors de la guerre de 1914-1918; aussi ne peut-on reconstituer avec précision la progression des ventes. Dans l’entre-deux-guerres, il se buvait environ 1.000 bouteilles de Canard Duchêne chaque jour ou presque. En 1955, la production double; elle triple en 1960. En 1970, la consommation quotidienne en France est d’environ 4500 bouteilles de Canard Duchêne. Grâce à l’exportation, la maison franchit en 1978 la barre des 2.800.000 bouteilles annuellement. Une expansion aussi vertigineuse (3ème place sur le marché français) nécessite des capitaux; des problèmes de succession contribuent à aggraver la situation. Après une brève association avec Piper-Heidsieck, la société Canard Duchêne est aujourd’hui controlée par la Société Veuve Clicquot Ponsardin, actionnaire majoritaire.

Le Vignoble de Canard Duchêne :
Les 16 hectares de vignes appartenant à la société ne couvrent que 5% de ses besoins. Ces vignes de 30 ans d’âge sont exploitées en métayage. Elles sont toutes sur la commune de Ludes (94% dans l’échelle des crus).

Achats de Raisins Canard Duchêne :
40% des raisins proviennet du département de l’Aube (coté 80% dans l’échelle des crus), dans lequel la société dispose d’une cuverie de 8.000 hecto-litres. Les autres acquisitions se font dans la vallée de la Marne et dans la Côte des Blancs, ce qui fait remonter la cotation moyenne à 90%.

La Vinification du Champagne Canard Duchêne :
Elle est moderne. Les cuves en inox refroidies par aspersion afin que les fermentations ne dépassent pas 18°. Une climatisation contribue à activer les fermentations malolactiques qui sont toujours faites. Depuis 30 ans, une installation de réfrigération permet le passage au froid afin de provoquer précipitation des bitartrates, contribuant à la réduction du taux d’acidité, déjà diminué par la fermentation malolactique. Les assemblages sont réalisés par Laurent Fédou, le chef de cave, et la direction. Les vins de réserve, choisis dans les deux dernières récoltes sont stockées en cuves. Les bouteilles restent sur lattes de quatre à six ans. L’autolyse ses levures contribue à la naissance du bouquet. Le remuage en caisses-palettes est donc partiellement mécanisé. Un banc de dégorgement et de dosage automatique achève l’élaboration des bouteilles.

Les Champagnes Canard Duchêne :
- Canard Duchêne Demi-sec (non millésimé) : 10% de la production. Essentiellement à la base des tailles qui sont plus “friantes” et moins acides. Ce champagne ne doit en aucun cas être conservé. Il n’est pas fait pour cela.
- Canard Duchêne Brut : (non millésimé) : 70% de la production. Actuellement composé de vins d’assemblages. Les vins de l’Aube entrent dans sa composition. Dosage : 10 grammes de sucre par litre (1%).
- Canard Duchêne Brut Millésimé : 15% de la production. Pas de vins de l’Aube. Des crus de Ludes, entre autres; 2 tiers de raisins noirs : Pinot Noir et Pinot Meunier et 1 tiers de Chardonnay. Dosage : 1%.
- Canard Duchêne, Cuvée Charles VII : Ce haut de gamme représente 5% de la production. Cette cuvée spéciale est ainsi baptisée en l’honneur de ce roi, sacré à Reims en 1429 en présence de Jeanne d’Arc. Elle a été lancée en 1968 pour fêter le centenaire de la maison. Le vin est logé dans une bouteille spéciale qui n’est pas la reproduction d’une bouteille ancienne. Seule la cuvée compose ce vin moitié balnc de blancs, moitié blanc de noirs, originaire du Mesnil, d’Avize, de Ludes, de Verzenay, de Verzy, d’Ambonnay, de Bouzy, presque tous classés 100%.

Partagez autour de vous!
  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)


All rights reserved - www.paris-champ.fr by G. LECOINTRE - Enhanced by www.aurelienpiat.com