Distinguer les aromes lors d’une dégustation de champagne

Personne ne possède le même odorat d’égale finesse. Certains parviennent sans soucis à distinguer les plus délicates effluves tandis que des néophites se concentrent davantage et plus longtemps.

Tout comme le goût, l’odorat s’éduque. Pour distinguer un arôme, il est important de mettre une mémoire olfactive à chaque arôme.

Pour ce faire :
• Acheter une bouteille de vin blanc sec neutre, type muscadet 1er prix (ce vin ne sera pas bu).
• Acheter aussi des fruits.
• Prévoir des flutes à champagne, découper et éplucher si nécessaire les fruits.
• Dans chaque flutte, placer un fruit (ou quartier) différent, emplir les verres de 2/3 cm de haut de vin.

Pour préparer une dégustation, il est important de distinguer au préalable les arômes suivants :
Pomme, Citron, Cerise, Litchi, Abricot, Vanille, Thym, Paille

Le plus plaisant de la dégustation est de pouvoir catégoriser les senteurs par famille. Senteur fruitée ou végétale :
• Fruitée : fruits d’automne, sucré, parfumé, agrumes,
• Végétale : herbe, herbes aromatique, âpre, dur.

Si cette façon de faire semble trop rébarbatif, des malettes à arômes existent. Ce sont des petits flacons contenant les 3 types d’arômes : primaire, secondaire, tertiaire. Cette malette contient une cinquante de flacons à arômes. Plus cher mais aucune préparation nécessaire avant la dégustation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *